Simoun

Simoun Anime

Staff & Infos

Titre original: Simoun
Titre alternatif:
シムーン
Année de production: 2006
Studio: Studio DEEN
Pays d’origine: japon Japon
Genres: Cyber & Mecha, Espace & Sci-fiction, Drame, Romance, Shôjo-Ai
Type: Série TV
Nb épisodes: 26 x 30 min
Première diffusion: le lundi 3 avril 2006
Site officiel: http://simoun.tv/
Trailer: Visionner

Editeur VF: Non licencié

Auteur: Non renseigner
Réalisateur: Junji NISHIMURA
Chara-designers: Asako NISHIDA
Mecha-designers: Jin Seob SONG
Musique: Toshihiko SAHASHI

Team Fansub: SeedTeam
Status: [Complet]
Episode: 26 / 26

Synopsis

Nous sommes plongés dans un autre univers, une autre planète assez similaire à la notre. Sur celle-ci, chacun naît femme et doit se rendre, à partir de 17 ans, à la Source afin de choisir son sexe, rester une femme ou devenir un homme.
Cependant, sur cette planète vivent notamment trois nations malheureusement en guerre : Argentum, Plumblum et Simulacrum. Cette dernière nation est d'ailleurs celle qui semble dominer cette interminable guerre, surtout grâce à leur technologie inconnue, les Simoun. Ces machines sont considérées comme des dons de Tempus Spatium, le Dieu tant vénéré sur cette planète.

Il faut toutefois être deux pour piloter un Simoun, l'Auriga et la Sagitta. Cette paire est formée de deux Sibyllae, devant s'embrasser avant de piloter. Ces dernières sont des jeunes filles qui ne se sont pas encore rendues à la source. Elles sont considérées comme des prêtresses, mais elles doivent néanmoins devenir des soldats pour défendre leur nation. Ces Sibyllae sont formées en plusieurs groupes, nommés Chor. Le plus célèbre et le plus puissant d'entre eux est le Chor Tempest, qui séjourne sur l'immense navire Arcus Prima. Parmi ce groupe se trouve la Sibylla Aurea, la plus puissante de toute, Neviril.
Pour combattre, le Chor crée des Ri-Maajon à l'aide de leurs Simoun, des sortent de trajectoires immenses dessinées dans le ciel comme offrande à Tempus Spatium. Chaque Ri-Maajon possède une puissance différente.
Toutefois, lors d'une bataille entre le Chor Tempest et Argentum, à la technologie beaucoup moins avancée, le Simoun de Neviril et sa paire Amuria rate un Ri-Maajon, le plus dangeureux de tous, celui de l'Emeraude. Depuis, le Chor Tempest, qui a perdu bon nombre de ses membres, ne reflète plus le prestige d'antan, et Neviril ne se remettra pas de la perte de sa paire.

Mais de nouvelles recrues rejoindront le Chor Tempest, dont Aeru, une jolie petite blonde dynamique qui sait ce qu'elle veut. Le groupe se formera alors petit à petit, enchaînant les missions et tentant le plus possible de redonner à leur Chor l'image qu'il possédait auparavent. Mais la guerre continue de faire rage, et l'ennemi avance lui aussi, et donc nombreux seront les rebondissements...

Aeru
Aeru est sans doute la nouvelle recrue qui va permettre au Chor Tempest de devenir à nouveau le meilleur.

Avis des visiteurs sur l'animé

Aucune note n'a été donnée.

Seuls les membres sont autorisés à mettre une note !

Les Seiyu // Doubleurs

Michi Niino (Aeru), Rieko Takahashi (Neviril), Ami Koshimizu (Paraietta), Eri Kitamura (Amuria), Fumie Mizusawa (Wapourif), Houko Kuwashima (Guragief), Kaori Nazuka (Yun), Mamiko Noto (Rimone), Megumi Toyoguchi (Alti), Michiko Hosokoshi (Kaimu), Michiru Aizawa (Furoe), Mikako Takahashi (Rodoreamon), Nana Mizuki (Morinasu), Reiko Kiuchi (Anubituf), Rika Morinaga (Mamiina), Sakiko Tamagawa (Onasia), Yukana (Dominura).

Critique

Musiques et Voix


Tout d'abord, parlons du générique d'ouverture : Utsukushi Kereba Sore De ii, réalisé par Chiaki Ishikawa, qui a déjà réalisé des titres plutot énormes comme le dernier ending de Gundam SEED Destiny. Ce générique est en tout cas parfaitement adapté à l'ambiance de la série, le rythme colle aux images, et tout est tellement agréable à regarder et à écouter.
Le générique de fin, Inori no Uta de Savage Genius, est lui aussi plutôt bien adapté à Simoun, même s'il reste moins plaisant à écouter que l'opening. A noter que les images pour ce générique sont assez pauvres.

Mais là où la série assure vraiment côté musical, ce sont pour les musiques de fond, toutes réalisées par Sahashi Toshihiko, déjà maître en la matière depuis Gundam SEED. Certains titres comme Tabidachi no Yokan sont vraiment prenants et collent parfaitement à l'ambiance. Une grande réussite donc. Notons aussi le très joli Tsubasa no Komoriuta, chanté par Mikako Takahashi, l'interprète de Rodoreamon.

Un autre point fort de la série, ce sont les voix des personnages. Bien que l'on compte pas moins de 12 personnages principaux, que des filles qui plus est, chacun possèdera une voix bien à elle, et surtout parfaitement adaptée au tempérament de chaque personnage. La voix de Floe, interprétée par Aizawa Michiru, peut paraître assez agaçante au début, mais on se rendra vite compte qu'aucune autre voix n'aurait pu aussi bien aller à ce personnage.
Mention spéciale aux interprètes de Neviril, Rieko Takahashi, et Aeru, Niino Michi, qui donne une assurance et une certaine classe à leur personnage.

Groupe Simoun
Une série avec presque que des filles, et en nombre, mais c'est pourtant une belle aventure qui nous attend là !


Notre Avis


Mais pourquoi donc Simoun fait-il parti de ces animes dont on n'entend presque pas parler ? La réponse est claire : le côté "Yuri" (amour entre filles) de la série. En effet, voir deux jeunes adolescentes s'embrasser dès le premier épisode peut paraître assez brusque, et pourtant tout est rapidement expliqué.
En effet, Simoun peut très facilement être qualifié d'excellent anime, et en voici les raisons... En premier lieu, ses personnages : bien qu'ils soient nombreux, on nous laisse pas moins de 7 épisodes pour tous les découvrir et mettre en scène les décors et les relations entre les jeunes filles. Même les personnages secondaires seront traités.
Par la suite, ce sont les nombreux rebondissements de la série, et notamment le très bon épisode 8 qui donnera un coup de souffle à cette série. Enfin, l'évolution entre personnage continuera d'avancer, et une grande histoire d'amitié entre ces 12 jeunes filles naîtra.

Nombreux sont aussi les moments intenses durant les batailles, où l'on se demandera si les Sibyllae rentreront toutes intactes, ainsi que des moments drôles, notamment avec Floe, ou encore émouvants et tristes. Simoun parvient vraiment à prendre son spectateur par les sentiments et à nous tenir en haleine.
De plus, ce qui fait aussi la force de cette série, c'est la façon dont laquelle elle parvient à dénoncer certains sujets épineux comme la guerre, le fanatisme religieux, l'intolérance, les mensonges politiques et la trahison.

Il est vrai que Simoun comporte certains défauts. Bien que le Chara Design reste dans le domaine du subjectif, on peut reprocher d'autres points noirs à cette série, notamment les derniers épisodes qui deviennent moins énergiques que les précécents. Mais aussi, Simoun a le don de nous mettre directement du côté de Simulacrum étant donné que très rares seront les moments où nous serons du côté de l'ennemi, Argentum ou Plumbum.
Malgré ces défauts, on se ratrappe rapidement avec les personnages qui ont du charisme, et bien sûr les nombreux secrets et mystères qui planent sur chacune des Sibyllae, comme notamment le sexe qu'elles choisiront le jour où elles se rendront à la Source.

Mecha Simoun
Une réalisation originale, un scénario travaillé, mais pourtant une popularité négligée...


Simoun est le genre de série qui est tout de même à voir, notamment parce qu'elle se détache de ce qu'on connait actuellement, surtout du côté des animés Mechas. Les Simoun et autres modèles très peu nombreux ne prendront en aucun cas la place des personnages et de l'histoire. Ce n'est pas vraiment un anime 100% Mecha... Ici, pas de robots géants qui cassent la baraque !
Critique rédigée par MaxX.

Note : Full StarFull StarFull StarFull StarEmpty Star

Le fait de suivre l'aventure de ces jeunes filles nous tient en haleine durant toute la série, avec un dénouement qui plaira ou ne plaira pas selon certains. Mais elle reste une oeuvre à connaître, malgré son manque de popularité. Croyez-nous, vous n'en sortirez pas déçus, loin de là !

Discussions

Recherche

Bing : Simoun
Google : Simoun
Yahou : Simoun


Bookmark and Share Retour à la liste des animes