Nouveau forum : www.mechalegend.fr

Linebarrels of Iron

Linebarrels of Iron Anime

Staff & Infos

Titre original: Linebarrels of Iron
Titre alternatif:
- Kurogane no Linebarrels
- 鉄のラインバレル
Année de production: 2008
Studio: Gonzo
Pays d’origine: japon Japon
Genres: Cyber & Mecha, Espace & Sci-fiction, Action
Type: Série TV
Nb épisodes: 24 x 25 min
Première diffusion: Non renseigner
Site officiel: http://www.linebarrels.jp...
Trailer: Visionner

Editeur VF: Non licencié

Auteur: Tomohiro Shimoguchi, Eiichi Shimizu
Réalisateur: Masamitsu Hidaka
Chara-designers: Hisashi HIRAI
Mecha-designers: Tsutomu Suzuki
Musique: Conisch
Nous cherchons un rédacteur pour cette série.
Team Fansub: DarkAngel-Sub
Status: En attente
Episode: 0 / 24

Synopsis

Année 2019. Un étrange événement se prépare... Le groupe armé UN, donne le plein commandement à l'organisation anti-Machina, Juda. Celle-ci prend toute les mesures nécessaires face au soit disant "satellite" qui, d’après leurs calculs, ne tardera pas à s'écraser sur Terre.
Koichi Hayase est un lycéen ordinaire, perturbé par certains, et qui rêve d'être héros de la justice. Il se trouve alors au beau milieu de la forêt sanctuaire de la ville au moment où ce satellite tombe, dévié intentionnellement de sa trajectoire originale. Il ne se réveille que quelques instants après cet incident pour découvrir une fille près de lui ainsi qu'un gigantesque robot. Un Machina ? Peut être pas...
En rentrant chez lui, il apprend que cette fille ne se souvient plus de son nom, ni même de ce qu'elle fait ici. Koichi n'hésite pas à l'aider mais au moment où des Machina apparaissent en ville, la jeune fille se souvient que ce sont ses ennemis...

En prenant la fuite, Koichi découvre un pouvoir caché profondément en lui, sauvant ainsi par la même occasion un de ses camarades de classe. La jeune fille recouvre également la mémoire et s'appelle Emi Kizaki et elle apprend à Koichi qu'il a été sauvé par le pouvoir du Linebarrels, ce fameux robot qui l'a écrasé, et qu'il en est maintenant le pilote, celui qu'on appelle le Factor.
Koichi va maintenant pouvoir réaliser son rêve, mais il ressent en lui le désir de devenir toujours plus fort, sans vraiment tenir en compte la force de son nouveau pouvoir. De plus, il ignore encore ce qui se passe entre Juda, l'organisation qui tentera de le recueillir, et leur ennemi, l'organisation Katou.

Avis des visiteurs sur l'animé

Aucune note n'a été donnée.

Seuls les membres sont autorisés à mettre une note !

Les Seiyu // Doubleurs

Mamiko Noto (Emi Kizaki), Tetsuya Kakihara (Kōichi Hayase), Jun Fukuyama (Hisataka Katō), Kana Ueda (Shizuna Endō), Miyuki Sawashiro (Satoru Yamashita), Noriko Shitaya (Risako Niiyama), Rie Kugimiya (Izuna Endō), Yuuichi Nakamura (Reiji Moritsugu).

Critique

Musiques et Voix


La série compte un générique d’ouverture, Kitei No Tsurugi interprété par le groupe Ali Project. C'est ce qu'on peut appeler un Opening inaudible, tant la musique est atroce. Bien que les images soient bonnes mais rapides à défiler, on passera souvent rapidement ce générique.
Néanmoins, la série se rattrape sur ses génériques de fin. Ame Ga Furu, de Maaya Sakamoto, est tout le contraire de l'opening. La bande son devient plus douce et agréable pour très certainement nous calmer à la fin de l'épisode et nous donner courage à attendre la suite. Côté visuel, on découvre avec plaisir certaines esquisses du manga qui se marient plutôt bien avec les sons. Il en est de même avec le second Ending, Remedy, à nouveau de Maaya Sakamoto, avec une mélodie douce et des images agréables.
En ce qui concerne les musiques de fond, la bande sonore, qui est très originale, joue un rôle important dans la série et nous fait entrer d'un bond dans le rythme des scènes. A noter que le studio s'occupant des bandes sonores se nomme Conisch et débute dans le domaine. Bien qu'on ne se trouve pas dans l'excellence musicale, ce n'est pas un point faible de la série.

Côté voix, on a le plaisir de redécouvrir une voix de légende pour ainsi dire, Tetsuya Kakihara qui interprête Koichi et qui a précédemment doublé le personnage de Simon de la série Tengen Toppa Gurren Lagann. Autant dire qu'il y a de la corde vocale !
Nous avons également le plaisir de retrouver Mamiko Noto qui joue le rôle de Emi Kizaki et qui procure au personnage un effet de sympathie mais de mélancolie dans certains passages, ainsi que Fukuyama Jun, dans le rôle de Hisataka Katou, déjà connu pour avoir joué Lelouch de Code Geass. Le reste des personnages s'en sortent eux aussi correctement, il est de toute façon rare de voir une version originale ratée dans un animé.

Koichi Hayase
Dépassé par ses nouveaux pouvoirs, Koichi se croira héros de la justice...


Notre Avis


Alors que le projet se faisait vraiment petit, la série Linebarrels of Iron (Kurogane no Linebarrels) est une adaptation du manga. Le studio d'animation Gonzo nous offre une fois de plus des Mechas en animation 3D mélangée à de la 2D. Un bouquet qui a était approuvé par les téléspectateurs de la série Blassreiter du même studio.
Le côté visuel de la série est donc très soigné, et le Chara-Design est signé Hirai Hisashi, très connu dans l'univers Mecha, surtout pour les séries comme Gundam SEED, Fafner in the Azure ou encore Heroic Age ! On reconnaît encore une fois sa patte artistique, notamment au niveau des yeux et des cheveux. Certains qui sont habitués à voir des séries avec ce Chara-Design peuvent finir par faire une overdose !

Juda Organisation
Trop de personnages, trop de fan-service, mais pourtant une série qui se laisse regarder.


Bien que la série tente de mettre ses personnages en premier plan, l'histoire a tout de même du mal à nous faire apprécier son héros, Koichi, qui mettra trop de temps à vraiment devenir justement un véritable héros. Les autres personnages seront traités mais tout compte fait pas assez exploités, au détriment parfois d'une grosse touche de fan-service. En effet, le lot de personnages est très impressionant, et plutôt que de s'attarder sur une possible évolution, ce ne sera que des scènes supposées être drôles mais qui ne feront avancer aucun d'entre eux, ou rarement...
De plus, l'histoire qui semble plutôt bien tourner au début, dérive très rapidement dans le domaine de l'incompréhensible. Certains morts ne le seront jamais vraiment, des trahisons puis des réconciliations sans trop de transitions et un final incohérent mais plutôt explosif. Bref, la série se veut à la fois tragique et comique, mais le mélange est souvent beaucoup trop hétérogène.
Toutefois, on prendra toujours du plaisir à suivre l'aventure, surtout avec un Koichi assez maladroit avec ceux qui l'entourent, et bien sûr les triangles amoureux, sans oublier les combats, dont certains sont vraiment réalisés à la perfection. Il ne faut bien sûr pas avoir peur des scènes qui bougeront très rapidement. La série semble se vouloir comme un immense spectacle.

Linebarrels
Une intégration de la 3D excellente, une animation fluide, mais cela ne suffira pas à démarquer Linebarrels of Iron.


On pourra donc qualifier la série Linebarrels of Iron de moyenne, ses musiques ne donnant pas assez d'impact pour la classer à un niveau supérieur. Le scénario est intéressant, mais mal exploité par rapport au manga. Et aucun des personnages n'est vraiment attachant, disons que c'est du déjà-vu ! A voir alors surtout pour ceux qui souhaitent passer un bon moment devant une série Mecha.

Linebarrels of Iron est le second pari du studio Gonzo de l'année 2008, après la série Blassreiter. Bien que la série ait été diffusée en même temps que la saison 2 de Gundam 00, elle a tenté de se démarquer des autres séries Mechas. Mais l'ensemble n'est pourtant pas si original...
Critique rédigée par MaxX & Gg.

Note : Full StarFull StarFull StarEmpty StarEmpty Star

Avec une équipe de qualité et réputée avoir travaillé sur d'excellentes séries, Linebarrels of Iron n'est tout compte fait qu'un simple spectacle. Si le résultat est correct et l'action au rendez-vous, on pouvait s'attendre à mieux. Décidément, le studio Gonzo peut surprendre dans chaque sens..

Discussions

Voir le topic de la série sur le forum.


Bookmark and Share Retour à la liste des animes