Nouveau forum : www.mechalegend.fr

Tengen Toppa Gurren Lagann

Tengen Toppa Gurren Lagann Anime

Staff & Infos

Titre original: Tengen Toppa Gurren Lagann
Titre alternatif:
- Heavenly Breakthrough Crimson Face
- Heavenly Breakthrough Gurren Lagann
- Maiking Break-Through Gurren-Lagann
- Tengen Toppa Gurren-Lagann
- 天元突破グレンラガン
- TTGL
Année de production: 2007
Studio: GAINAX
Pays d’origine: japon Japon
Genres: Cyber & Mecha, Espace & Sci-fiction, Action, Aventure, Comédie
Type: Série TV
Nb épisodes: 27 x 25 min
Première diffusion: le dimanche 1 avril 2007
Site officiel: http://www.gurren-lagann....
Trailer: Visionner

Editeur VF: Beez
Titre Français: Tengen Toppa Gurren Lagann


Auteur: Kazuki NAKASHIMA
Réalisateur: Hiroyuki Imaishi
Chara-designers: Atsushi Nishigori
Mecha-designers: Yoh Yoshinari, Imaitoonz
Musique: Taku Iwasaki

Synopsis

Nous sommes sur Terre, ou plutôt sous terre. En effet, voilà bien longtemps que les humains vivent dans les sous-sols de la planète, et nombreux sont ceux qui pensent que la surface n'existe pas. Mais ce n'est pas le cas de Kamina, jeune garçon bien connu dans son village pour tenter le tout pour le tout de rejoindre la surface. Il est pour cela épaulé par Simon, un petit foreur, orphelin, plutot discret, qui considère Kamina comme son grand frère.
Simon a trouvé un jour en creusant une clé en forme de spirale qu'il gardera autour du cou. Par ailleurs, Kamina profite d'une occasion pour atteindre la surface, à l'aide de Simon. Un tremblement de terre fait alors écrouler le plafond et ainsi se révèle le ciel. Mais c'est d'ici que tombe alors un Ganmen, un énorme robot piloté par un humanoïde qui ne demande pas que du bien...

C'est sur ce premier combat que l'aventure de Simon commence, aux côtés de Kamina, mais aussi de Yoko, jeune fille sexy et dynamique qui tentait d'éliminer le Ganmen. Pour cela, Simon utilisera un petit Mecha qu'il a trouvé très récemment sous terre, qui répond alors à sa petite clé en forme de spirale et se révèlera être la réponse à un bon nombre de mystères...
La surface existe, mais elle est dominée par les humanoïdes qui pilotent des Ganmens. Kamina est bel et bien décidé à ce que la race humaine récupère son territoire, et il entraîne alors dans son périple Simon. Mais face à une armée, en seront-ils capables ? Et pourquoi les humanoïdes sont-ils sur Terre et ont-ils laissé les humains sous terre sans les prévenir de leur existence ?
Les humains sont peu nombreux sur la surface, et ils ne possèdent pas de Ganmens, contrairement aux humanoides, du moins pas encore... L'aventure commence alors !

Avis des visiteurs sur l'animé

Aucune note n'a été donnée.

Seuls les membres sont autorisés à mettre une note !

Les Seiyu // Doubleurs

Katsuyuki Konishi (Kamina), Marina Inoue (Yoko), Tetsuya Kakihara (Simon), Daiki Nakamura (Dayakka), Kana Asumi (Kiyal), Kana Ueda (Kinon), Kishô Taniyama (Kittan), Masaya Onosaka (Leeron), Mitsuki Saiga (Rossiu), Nobuyuki Hiyama (Viral), Rina Satou (Kiyoh), Shizuka Itou (Boota).

Critique

Musiques et Voix


La série ne possède qu'un Générique d'Ouverture, Sorairo Days de Nakagawa Shoko. Très entraînant, accompagné de scènes et images sublimes, il nous lance directement dans l'ambiance déjantée de Gurren Lagann.
Toutefois, la série étant en deux saisons tout de même, elle possède trois Génériques de Fin. Le premier, Undeground de High Voltage est lui aussi rythmé et conclue parfaitement la fin de chaque épisode. Le dernier, Minna No Peace de Afromania, est dans le même style, et s'accorde donc parfaitement à la série. On a donc le droit à du lourd, du très lourd ! Ajoute-t-on y aussi l'ending spécial de l'épisode 16, Happily Ever After de Nakagawa Shoko, et la recette est faite !
Gurren-Lagann, c'est aussi des musiques de fond. Il est clair que vous n'entendrez pas d'autres genres de musiques ailleurs, car Taku Iwasaki nous offre ici un spectacle musical de folie, et rythme chaque épisode d'action, d'émotions, d'humour. On retiendra surtout le titre "Libera Me" From Hell. C'est de l'original, de l'excellent, bref, même si c'est parfois assez bourrin, la musique reste dans l'esprit de la série.

Enfin, les voix des protagonistes n'ont rien à se reprocher, surtout en Japonais. On peut sans doute avoir du mal au début avec Yoko, jouée par Marina Inoue, mais on s'y habitue plutôt rapidement tout compte fait. Par contre, mentions très spéciales à Katsuyuki Konishi qui interprète Kamina, et donne alors tout son charisme au personnage, ainsi qu'à Tetsuya Kakihara dans le rôle de Simon, qui le rend ainsi si attachant.
Du côté de la version française, Beez a su faire un travail remarquable, comme bien souvent d'ailleurs. Bien qu'il faut un peu plus de temps pour s'habituer à la voix d'Olivier Martret, l'interprète de Simon, les rôles de Yoko et Kamina semblent être pris très à coeur par leurs interprètes respectifs, à savoir Geneviève Doang et Cédric Dumond. Du très bon donc, à la hauteur de la série !

Simon
Simon, garçon ordinaire, possède pourtant la clé qui va tout changer.


Notre Avis


Ne cherchez pas plus loin, Tengen Toppa Gurren Lagann est sans doute le meilleur animé de l'année 2007, toutes catégories confondues. Bien que l'histoire peut paraître fade au début, les rebondissements sont tellement nombreux dans chaque épisode qu'il est difficile de savoir où cela va mener.
La série se sépare d'ailleurs en deux saisons. La première, de 15 épisodes, met en place cet univers si original de la série, avec une touche humoristique unique, que vous ne verrez nul part ailleurs, surtout dans un Animé Mecha. Mais le tragique sera lui aussi au rendez-vous, et bien plus tôt que l'on puisse s'y attendre. Et c'est ainsi que l'aventure nous emporte et nous mène à la seconde saison. Cette dernière, plus sombre, se déroule quelques années plus tard. Les personnages, survivants, ont changé. Physiquement déjà, puis certains mentalement. Cela peut alors nous rebuter, mais tout compte fait, c'est à partir de ce moment là que Gurren Lagann prend son essor et nous confirme que la recette a marché : un mélange de clichés, d'humour, d'action, de suspense, de vives émotions, pour nous réaliser un animé presque parfait...

Groupe TTGL
Commencer Gurren Lagann, c'est se lancer dans une aventure sans précédent.


A noter que le Chara-design est très spécial, mais aussi très original, et peut en repousser plus d'un. Mais, après quelques épisodes, on s'y habitue très vite là aussi, l'aspect visuel de la série étant vraiment soigné, les effets sont surprenants eux aussi.
Nombreux sont les personnages qui s'ajouteront au fil de l'histoire. Mais strictement aucun ne sera laissé de côté, principaux comme secondaires, et les personnalités de chacun apportent ainsi du piment à cette aventure, dont les derniers épisodes sont intenses. Les Mechas auront eux aussi leur importance et, ironiquement, remplaceront les personnages de par les ressemblances entre le pilote et son unité, ou encore le fait que le Ganmen parle quand le pilote en fait autant, etc...
Alors que l'on croit avoir à faire ici à une bataille opposant les gentils, un peu simplets, contre des méchants, un peu simplets eux aussi, la seconde saison révèle alors les questions qui émergeaient dans la première. Nia, une jeune fille qui se rapprochera de Simon, deviendra ainsi de plus en plus importante.

On peut le dire, depuis Neon Genesis Evangelion, le studio Gainax a su faire un come-back plutôt énormissime avec Gurren Lagann, qui nous offre ici un show spectaculaire de 27 épisodes. Que l'on soit fan ou non de Mecha dans les animés, cette série est à connaître absolument. Le décalage qu'il y a entre les deux saisons nous laisserait presque croire à deux séries différentes, et pourtant si proches.
Les musiques, la qualité visuelle, l'histoire et ses rebondissements, les personnages, les combats, tout cela est concentré dans une dose importante d'humour, d'action et à nouveau d'émotions, qui nous font ainsi oublier les quelques petits défauts que peut avoir la série. A consommer sans modération.

Mecha
Un animé Mecha unique, une nouvelle référence dans le domaine.


Ainsi, vous l'aurez compris, Tengen Toppa Gurren Lagann, bien qu'ayant été assez discret lors de sa diffusion, est un animé incontournable, qui renouvelle le genre Mecha grâce à son aspect unique. La série n'aura pas attendu bien longtemps avant de quitter le Japon et sortir en DVD aux USA et en Europe.
Critique rédigée par MaxX.

Note : Full StarFull StarFull StarFull StarFull Star

Foncez ! Tout fait de Gurren Lagann une série à part, de son histoire, à ses combats, en passant même par le chara-design des personnages. En 27 épisodes, jamais une histoire n'aura autant évolué. Rater un tel animé serait un manque à votre culture de l'animation japonaise.

Discussions

Voir le topic de la série sur le forum.


Bookmark and Share Retour à la liste des animes